Home

Koe Koi - La voix de l'amour

Drama
Postée le 24/12/2016 à 16:00 par neoffreeman
Article lié à la fiche suivante : Koe Koi
Chronique_b1EjfFonxoIll1W
Koe Koi
Public visé : Tout public
Nombre d'épisode : 12
Diffusion : Terminée
Année de diffusion : 2016

Synopsis :

Yushio Yoshioka est une lycéenne, qui alors qu'elle était clouée au lit pour maladie reçoit l'appel du président des élèves Matsubara. Elle tombe alors amoureuse de la voix du jeune homme, mais le lendemain lors de son retour au lycée, elle rencontre Matsubara qui s'avère toujours porter un sac en papier sur la tête.

Koe Koi est une série de 12 épisodes diffusés de juillet à septembre 2016. Adaptation du manga éponyme de Do-ruru, les épisodes sont réalisés par HIRABAYASHI Katsutoshi, HORAI Tadaaki et YUASA Hiroaki et la structure scénariste est écrite par SHIMADA Ureha. Le casting principal est constitué de NAGANO Mei (Ore Monogatari!!) et de RYŪSEI Ryō (Orange, Shimauma), incarnant respectivement les personnages de YOSHIOKA Yuiko et de HYŌDŌ Makoto. Le personnage central de Matsubara est, quant à lui, doublé par SAKURAI Takahiro.

Dans ce drama, nous suivons YOSHIOKA Yuiko, une jeune fille à la santé fragile qui manque le premier jour de classe de sa première année de lycée. Afin de prendre de ses nouvelles, le délégué de sa classe, Matsubara, l’appelle et c’est alors le coup de foudre pour la jeune fille. Mais elle se trouve fort surprise le lendemain, lorsqu’elle rencontre Matsubara et constate qu’il porte un sac en papier sur la tête.
 

Cette série est centrée sur le thème de l’acceptation de l’autre : peut-on faire confiance, aimer ou même comprendre une personne différente ? Dans le cas de Matsubara, celui-ci cache son visage dans un sac en papier sans vraiment apporter d’explication aux autres élèves, ce qui lui vaut de s’attirer leur méfiance. De plus, lorsqu’on lui demande pourquoi il porte ça sur le visage, il répond simplement que ce masque lui permet de montrer le vrai « lui ». On pourrait penser que leurs échanges font une allusion au racisme, qui poserait la question : « Pourquoi t'es-tu peint le visage ? » ; et à laquelle on répondrait : « Je suis né avec cette couleur de peau »… Mais je m’enflamme puisque Matsubara, lui, peut retirer ce masque...
 

Chaque personnage gravitant autour de Matsubara a sa propre vision de qui il est :
- KAGAYA Yūichi, son ami du collège, l’a toujours connu ainsi et comprend qu’il porte ce masque pour se protéger ;
- MIDORIKAWA Rena, la co-déléguée, amoureuse de Matsubara mais qui souhaite que celui-ci enlève son masque, alors qu’elle-même porte un masque de fausse fille modèle.
- HYŌDŌ Makoto, le président du conseil des élèves et antagoniste de la série, qui souhaite que Matsubara enlève son masque.
- Et, bien sûr, YOSHIOKA Yuiko, amoureuse de Matsubara pour ce qu’il est, séduite par sa voix, sa personnalité et, bien que le masque de Matsubara l’intrigue, elle ne lui demandera jamais de l’enlever.

La prestation de NAGANO Mei dans le rôle de YOSHIOKA Yuiko est vraiment réussie : alors que tous perçoivent Matsubara avec étonnement, amusement, voire méfiance, nous ressentons bien que ce n'est pas le cas de l’héroïne et, ce, rien qu’au travers de son regard. En effet, son amour, le fait qu’elle ne voit que ses bons côtés ou encore son malaise se traduisent simplement grâce à la façon qu’elle a de le dévorer des yeux, de fuir ceux de celui qu’elle aime ou de ses tentatives de redessiner son visage.
 

Malheureusement, ce qui choque le plus dans la série est la voix de Matsubara, doublé par SAKURAI Takahiro, qui a travaillé sur de nombreux animes. En soit, sa prestation est de très bonne qualité, puisque les états d’âmes de Matsubara transparaissent rien qu’au travers de sa voix. Mais il est assez évident que ses répliques ont été enregistrées en post-production et non pendant le tournage… De fait, les bruits de fond lors des dialogues de Matsubara disparaissent, ce qui peut avoir pour effet de couper notre immersion. D’autant plus que le principe de couper les bruits ambiants lors des dialogues est souvent utilisé pour symboliser la télépathie, ce qui est hors propos.
 

Niveau réalisation, en plus de la surexposition de l’image exprimant la pureté de l’amour, il est intéressant de noter que le contraste des couleurs a été poussé. L’image en est d’autant plus belle, rehaussant l’arrière-plan et accentuant les contours des visages, lèvres, couleurs des yeux, cheveux et même l’uniforme. En ce qui concerne la musique, FUJIMOTO Yoshitaka nous offre une très belle composition au piano utilisée comme thème pendant les prises de décision. On en arrive même à être un peu déçus lorsque celle-ci s’arrête pour passer à la scène suivante.
 

Koe Koi est une très bonne série d’amour, dans laquelle chaque personnage, même secondaire, est approfondi aussi bien sur son ressenti envers Matsubara que d’un point de vue sentimental. Chacun d’eux a même le droit à sa propre histoire d’amour. La réalisation, sans être extraordinaire, conserve bien le mystère autour de l’apparence de Matsubara, coupant les plans au niveau de son menton ou utilisant son point de vue lors de certaines scènes. Aussi, la saturation du contraste des couleurs rend l’image agréable à regarder. Le seul problème peut venir de la voix de Matsubara qui nous parait extérieure au récit et nous fait sortir de notre immersion. Heureusement, c’est vite oublié grâce à l’aventure sentimentale vécue par nos deux lycéens, qui nous captive et nous laisse une agréable atmosphère d’amour et de douceur tout au long de la série.

Plus
+ Des sentiments bien retranscrits
+ Des personnages secondaires attachants

Moins
- La post-prod pour la voix de Matsubara
- Une explication un peu légère

Note de neoffreeman
9/10
Note des membres
9.5/10
0 commentaire
Ajouter un commentaire
Veuillez vous connecter pour ajouter un commentaire

Dernières chroniques

Le 25/02/2017 à 15:00 Manga
Le 14/02/2017 à 12:30 Manga
Le 04/02/2017 à 14:30 Manga
Le 24/12/2016 à 16:00 Drama
Le 12/12/2016 à 18:00 Jeu vidéo
Le 11/12/2016 à 18:00 Jeu vidéo
Le 10/12/2016 à 18:00 Jeu vidéo
Le 26/11/2016 à 16:00 Drama