Horizon Zero Dawn : The Frozen Wilds - Un DLC pas si givré

Jeu vidéo
Postée le 13/01/2018 à 16:00 par LMA
Chronique_JciLqF0i4550kbb
L’un des évènements de l’année vidéoludique 2017, Horizon Zero Dawn, nouvelle licence du studio néerlandais Guerrilla Games, s’est vu prolongé au mois de novembre par un DLC qui nous propose de nous replonger dans un univers où les machines font la loi. Aloy, héroïne sans peur de cet Action-RPG post-apocalyptique, se montre-elle une nouvelle fois à la hauteur des attentes ? Tâchons de vérifier cela ensemble.

Attention, cette chronique part du principe que vous avez terminé le jeu Horizon Zero Dawn et contient par conséquent de possibles spoilers mineurs sur ce dernier.
 

Pour rappel, Horizon Zero Dawn se déroule dans le futur, alors que l’humanité est retournée aux sources et tandis que les machines remplacent les animaux sauvages. Les humains sont divisés en tribus, ayant chacune leurs croyances, leur philosophie et leur histoire. Aloy est une Nora qui doit parcourir le monde pour tenter de comprendre l’origine d’un mal nouveau qui corrompt les machines. Lors de son périple, elle est amenée à croiser la route des Carjas, des Oserams et des Banuks.
Ce sont ces derniers qui nous intéressent ici car ils sont au centre de The Frozen Wilds. En effet, l’héroïne rousse va être amenée à découvrir leur territoire alors sous la menace d’un danger aussi grand que celui conté dans le jeu de base.
C’est d’ailleurs un reproche que l’on peut faire à ce DLC : l’histoire narrée, bien qu’intéressante, est trop proche de celle du scénario principal, tant et si bien que l’on a parfois l’impression de revoir certaines scènes. Ici, donc, les machines corrompues sont remplacées par des machines daemoniaques, CYAN prend la place de GAIA et Héphaïstos celle d’Hadès.
Toutefois, la plongée dans le monde Banuk est vraiment intéressante et nous permet de découvrir davantage une tribu quelque peu mise en retrait dans le jeu de base, notamment au travers de quêtes annexes plus captivantes qu’auparavant. Le DLC est également l’occasion d’en apprendre plus sur le passé de Sylens, ce qui ne se refuse pas quand on voit l’importance qu’a ce personnage dans l’univers de Horizon Zero Dawn.
 

Pour raconter cette histoire, les évènements prennent place dans une nouvelle zone, appelée La Plaie et se situant au nord-est de la carte du jeu. Elle est totalement recouverte de neige, tant et si bien que ceux qui ont apprécié la diversité des environnements de Horizon Zero Dawn seront un peu déçus. Cela dit, le titre de cette extension ne porte pas vraiment à confusion !
Pour compenser cette monotonie, on notera la présence de forêts assez denses qui changent quelque peu des plaines dénudées de la Terre Sacrée. Certaines montagnes sont également plus hautes et permettent un paysage plus vallonné.
Quelques rares passages demandent également de résoudre des énigmes, plutôt simples, pour progresser. Ainsi, il vous faudra, par moments, comprendre comment abaisser un pont afin de suivre votre route. L’idée, bien que peu exploitée et relativement basique, est appréciable dans sa tentative de renouveler le gameplay.
 

Outre une nouvelle histoire et un nouveau territoire, The Frozen Wilds ajoute de nombreux éléments, sans toutefois offrir une nouveauté totalement inédite à même de repenser le gameplay du jeu.
Ainsi, cinq machines font leur apparition, capables de percer n’importe quelle armure. De manière générale, la difficulté a été significativement revue à la hausse et il faudra donc s’attendre à plus de challenge pour voir la fin du jeu, qui devrait arriver en un peu moins de 10 heures (le double pour ceux qui veulent l’achever à 100 %).
Pour en venir à bout, cinq armes, quatre tenues, quatre crafts de sac et de nombreuses modifications d’armes et armures viennent compléter la collection déjà grande d’Aloy. Afin de confectionner les sacoches inédites, quatre animaux s’ajoutent à la faune existante.
Une nouvelle “monnaie” fait aussi son apparition : les cristaux bleus. Ceux-ci sont disponibles uniquement en achevant des quêtes ou en les cherchant dans la nature. Ils permettent d’acheter les nouvelles armes et tenues.
Enfin, afin de corriger certains petits défauts de gameplay et de s’adapter aux nouveautés, les développeurs de Guerrilla Games ont également ajouté de nouvelles compétences. Elles permettent par exemple de ramasser les plantes et autres éléments directement depuis sa monture ou encore d’augmenter le nombre d’emplacements de son inventaire de 20 %. Pour accumuler suffisamment de points de compétence, le niveau maximum a donc été passé de 50 à 60.
 

En fin de compte, que penser de ce DLC ? S’il est toujours autant agréable de chercher comment abattre de gigantesques machines avec les armes que l’on a à notre disposition, il faut reconnaitre que The Frozen Wilds donne davantage l’impression d’être un condensé du jeu de base qu’une aventure à part entière. On aurait aimé qu’un élément vienne totalement repenser les affrontements ou que le danger soit réellement différent de ce que l’on a déjà vu.
De plus, si les nombreuses qualités de Horizon Zero Dawn sont toujours en rendez-vous, il faut admettre que certains défauts le sont aussi. En tête de mire, on regrettera que le parkour soit toujours limité à certaines parois, ce qui s’avère encore plus dérangeant depuis la sortie de jeux comme The Legend of Zelda : Breath of the Wild ou encore Assassin’s Creed Origins, bien plus ouverts.
Cette extension est donc conseillée avant tout à ceux qui ont envie de vivre une nouvelle aventure aux côtés d’une Aloy au caractère toujours aussi trempé. De plus, ils pourront profiter de tous les ajouts faits depuis la sortie du jeu de base (mode photo enrichi, gestion de l’inventaire simplifiée, modes de difficulté supplémentaires, etc.).

 
Plus
+ Bonne durée de vie
+ Histoire et quêtes annexes intéressantes
+ L’occasion de replonger dans Horizon Zero Dawn
Moins
- Une histoire trop proche de celle du jeu de base
- Un nouvel environnement trop familier
- Pas assez d’ajouts novateurs
Note de LMA
7/10
0 commentaire
Ajouter un commentaire
Veuillez vous connecter pour ajouter un commentaire