Home

Akata lance sa collection de romans So Shôjo en partenariat avec Nisha Éditions

Littérature
Postée le 12/05/2017 à 10:45 par Infynity
News_5Ij9bcpMogfs5oM
Après le succès des manga, la diffusion de la série animée sur Crunchyroll, la franchise Orange sera de retour une nouvelle fois en France avec les romans de TOKIUMI Yui.

Pour ce faire, les éditions Akata sont fières d'annoncer le lancement, en partenariat avec Nisha Éditions, de leur nouvelle collection de romans : So Shôjo. Des romans connectés à des univers shôjo mangas…

Tous les livres de la collection So Shôjo seront en couverture souple, au format unique de 130 x 190 mm. Tome 1 prévu pour début juin, avec plus de 200 pages pour 12,99€. Le tome 2, quant à lui, devrait être disponible en novembre prochain. Le troisième au printemps 2018. Si les romans ne proposent pas d'illustrations inédites à l'intérieur, les couvertures forment une frise reprenant les six personnages principaux de l'histoire.


Orange
Scénario de TOKIUMI Yui, d'après l'oeuvre originale de TAKANO Ichigo.

La série, publiée chez l'éditeur japonais Futabasha entre 2015 et 2016, est terminée au Japon en 3 tomes, le premier tome paraîtra le 08 juin 2017 en France dans la collection So Shôjo des éditions Akata/Nisha Éditions au prix de 12,99€.

Synopsis :
Un matin, alors qu'elle se rend au lycée, Naho reçoit une drôle de lettre… une lettre du futur ! La jeune femme qu'elle est devenue dix ans plus tard, rongée par de nombreux remords, souhaite aider celle qu'elle était autrefois à ne pas faire les mêmes erreurs qu'elle. Aussi, elle a décrit, dans un long courrier, les évènements qui vont se dérouler dans la vie de Naho lors des prochains mois, lui indiquant même comment elle doit se comporter. Mais Naho, a bien du mal à y croire, à cette histoire… Et de toute façon, elle manque bien trop d'assurance en elle pour suivre certaines directives indiquées dans ce curieux courrier. Pour le moment, la seule chose dont elle est sûre, c'est que Kakeru, le nouvel élève de la classe, ne la laisse pas indifférent…
0 commentaire
Ajouter un commentaire
Veuillez vous connecter pour ajouter un commentaire