Home

Hanada le garnement en août chez Ki-oon

Manga
Postée le 17/03/2017 à 16:25 par Infynity
News_rKLly9LGvbVDryL
En décembre 2016, les éditions Ki-oon annonçaient la création de leur collection Kizuna avec trois titres, Reine d'Égypte de INUDOH Chie vient tout juste de paraître ce mois-ci et l'éditeur en profite pour dévoiler plus en détails le second titre de la collection : Hanada le garnement de ISSHIKI Makoto.

La série a remporté le grand prix ​Kōdansha en 1995, suivi apr une adaptation en anime en 2002 puis d’un film live en 2006 ! Drôle, espiègle et émouvant : vous ne pourrez qu’adhérer à cette boule d’énergie dont l’entrain est communicatif. Partez chasser du fantôme, grâce à cette comédie familiale haute en couleur dès le mois d'août 2017.

La série, pré-publiée chez l'éditeur japonais Kōdansha entre 1993 et 1995, est terminée au Japon en 5 tomes, le premier tome paraîtra le 24 août 2017 en France dans la collection Kizuna des éditions Ki-oon au prix de 7,90€.

Synopsis :
Ichiro est le pire garnement du village. Turbulent mais pas méchant, il fait tourner en bourrique ses parents, sa sœur, son grand-père et tous ses voisins ! Qu’on découvre un chien couvert de graffiti ou une grenouille morte coincée dans la machine à repasser le linge, on peut être sûr qu’Ichiro n’est pas loin… Il ne craint rien ni personne, sauf une chose : les fantômes, dont il a peur au point de ne pas oser aller aux toilettes au fond du jardin la nuit !

Le jeune garçon vit dans l’insouciance la plus totale, jusqu’au jour où, poursuivi par sa mère en furie, il est renversé par un camion ! Par miracle, il s’en sort… mais avec un pouvoir dont il se serait bien passé : en revenant d’entre les morts, il est devenu capable de voir les esprits ! Et ils sont bien contents de pouvoir enfin demander de l’aide à un vivant pour accomplir leurs dernières volontés avant de rejoindre définitivement l’autre monde. Bien malgré lui, Ichiro devient le messager de ces âmes errantes : de gaffes en bêtises, saura-t-il remplir sa nouvelle mission ?!
0 commentaire
Ajouter un commentaire
Veuillez vous connecter pour ajouter un commentaire

Derniers commentaires