Tsuki Ga Kirei - Une série romantique moderne !

Anime
Postée le 23/12/2017 à 16:00 par Galiphene
Article lié à la fiche suivante : Tsuki ga Kirei
Chronique_SkBNIRe9wTDFWb9
Tsuki ga Kirei
Public visé : Shōjo
Nombre d'épisode : 12
Diffusion : Terminée
Année de diffusion : 2017

Synopsis :

Les années collège dans la ville de Kawagoe ! Kôtarô travaille dans une librairie et il aimerait devenir écrivain. Akane est une jeune fille pleine d’énergie qui adore courir. Ils se retrouvent tous les deux dans la même classe et doivent s’occuper des équipements d’un festival de sport. Une relation naît doucement, malgré leurs caractères opposés, notamment à travers les nombreux échanges qu’ils ont sur LINE, un logiciel de discussion.

Mais il faut aussi compter sur Takumi, amoureux d’Akane depuis qu’il est au lycée, ou encore Chinatsu, qui a des vues sur Kôtarô. Le printemps réserve bien des surprises…

- Crunchyroll -

Noël, c’est, comme qui dirait, très bientôt. Au Japon, on le fête davantage entre amants qu’en famille ! À l’occasion, voici une chronique sur un anime sentimental sorti ce printemps 2017.

De plus, c’est l’hiver, il fait froid, votre plaid est devenu votre meilleur ami… Allez, voilà une jolie série qui vous réchauffera le cœur : Tsuki Ga Kirei (As The Moon, So Beautiful), du studio Feel.

Une histoire d’amour entre adolescents, des collégiens, c’est quand même du vu et revu. Pourtant, on aime s’y replonger à chaque nouvelle sortie, chacune des œuvres ayant son charme. Tantôt, elles incluent des thématiques précises, tantôt elles s’axent à cent pour cent sur une histoire attachante. Tsuki Ga Kirei, c’est un peu un mélange des deux et réussi.

Cette série de douze épisodes, datant de ce printemps et disponible gratuitement chez Crunchyroll, nous conte la relation amoureuse qui se tisse entre Kotarou et Akane. L’un souhaite devenir écrivain, l’autre est passionnée par la course à pieds. C’est seulement lorsqu’ils auront à organiser le festival des sports de leur collège qu’ils commenceront à en apprendre un peu plus l’un sur l’autre, se donnant chacun de la force et comblant leurs faiblesses respectives. De là se formera le couple le plus adorable de la saison.

Tsuki Ga Kirei, c’est une histoire d’amour, découpée en plusieurs étapes comme on les aime, car on les voit construire puis vivre leur relation. De même, la série évite d’avoir à supporter les archétypes du personnage solaire qui intéresse ou qui est intéressé par le rebus, ou encore de celui qui a un fort caractère couplé avec l’introverti sans ami. Tsuki Ga Kirei souffle ainsi comme un vent de fraîcheur sur le style romantique : enfin des personnages en lesquels l’on s’identifie facilement, peu importe nos passions ou notre caractère. Les réactions sont naturelles, jamais excessives. D’ailleurs, on adore les petites pointes de jalousie d'Akane !

Tsuki Ga Kirei Bibliothèque Akane Kotaro

Le couple est omniprésent dans l’histoire et a tendance à effacer les personnages secondaires, qui ont pourtant une histoire intéressante à raconter. Ils restent tout de même très attachants et leur rôle dans la série demeure suffisamment important pour que l’on se souvienne d’eux. En bref, ils ne restent pas de simples faire-valoir. Et puis, bon, le petit couple est tellement idéal que l’on pardonne facilement la scénariste, KAKIHARA Yūko  !

Si Akane et Kotarou ne partagent pas la même passion et ont des traits de caractère très différents, chacun trouve une nouvelle force dans l’autre. Ainsi, il ne s’agit pas que d’une histoire d’amour, mais aussi celle de deux adolescents qui se construisent en piochant les éléments leur permettant de grandir au sein même de leurs relations. Cette œuvre est donc une belle ode à l’adolescence, avec son lot d’épreuves et de doutes, que ce soit à propos de soi ou de son avenir.

On apprécie aussi que l’œuvre prenne en compte des particularités de la société moderne au travers de petites attentions. Certes, ces dernières sont simples — comme les premières discussions sur smartphone —, mais elles sont très pertinentes. C’est un ingrédient essentiel qui permet, une nouvelle fois, de s’identifier aux personnages facilement dans le contexte d’aujourd’hui.

Côté animation et designs, on souligne l’effort particulier de la production d’introduire nombre de personnes vivantes dans les villes et les quartiers grâce à la 3D. Malheureusement, l’effet « Playmobile™ » en résultant est très, très fort et devient l’un des majeurs défauts de l’anime. Par contre, force est de constater que l’ensemble des autres effets est une grande réussite : le jeu des lumières et des couleurs apporte du réalisme au chara-design et aux scènes quotidiennes ; les scènes de danse traditionnelle de Kotarou sont très détaillées et d’une fluidité exemplaire ; les backgrounds sont superbes (oui, tout simplement). Le tout apporte une ambiance toute particulière à l’histoire, souffle comme un vent de fraîcheur sur les séries romantiques, souvent réduites aux tons pastel ou, au contraire, aux couleurs vives. On reste en quête d’un certain réalisme.

Char Festival Tsuki Ga Kirei

En bref, Tsuki Ga Kirei est une série romantique unique, qui saura réchauffer votre cœur. Il réunit à la fois des notions de base — tels que les épreuves de la jeunesse — ainsi qu’originales — comme les aspirations de nos héros. Le mélange des éléments est bien équilibré, chacun ne prenant pas le pas sur l’autre, nous rapprochant des vies quotidiennes adolescentes que l’on a pu vivre ou que vous vivez. Personnellement, j’ai été saisie par l’élan de nostalgie qu’insuffle cette série, emplie d’attentions et de tendresse. La relation entre Akane et Kotarou est, certes, idéale, mais tellement fraîche ! Une série qui s’introduit tout en douceur dans le genre romantique et qui a tout le potentiel de devenir un modèle du genre.

Visionnez les épisodes gratuitement par ici : Tsuki Ga Kirei chez Crunchyroll.

Plus
+ Fraîcheur de la série
+ personnages attachants
+ comportements réalistes
Moins
- Irrégularité de l'animation
Note de Galiphene
8/10
Note des membres
8.11/10
4 commentaires
Avatar_mini_bNynzvAk5tNJgcv
#1 MacKenzie, le 26/12/2017 à 10:02
Bonne chronique encore une fois, qui ressemble quelque peu à la mienne dans la fiche de l'animé ( c'est qu'on doit surement avoir le même avis héhé...). Je pensais pas que les mauvais fond animé s’appelait "effet playmobile".
Mini précision: il doit manquer un "c" à "solaire" mais doit être une inattention ^^
Avatar_mini_hWoB1yTmfwZtSC1
#2 Fire, le 31/12/2017 à 12:55
L'anime est de très bonne caliter pour les fan de romance (dont j'en suis un) il est parfait.
Avatar_mini_ZN8ApuV7nQCgTjQ
#3 Galiphene, le 10/01/2018 à 09:28
Merci MacKenzie ! ;) Je ne suis pas certaine qu'il y ait nom spécifique pour l'effet, mais j'ai bien aimé l'appeler comme ça. Et "solaire" désigne une personne qui attire les autres à elle. Donc pas de faute !
Avatar_mini_bNynzvAk5tNJgcv
#4 MacKenzie, le 10/01/2018 à 23:12
D'accord, merci d'avoir illuminé ce point d'ombre, je me coucherai moins bête ! :D
Ajouter un commentaire
Veuillez vous connecter pour ajouter un commentaire