MOZU saison 1, le premier fragment de vérité

Drama
Postée le 26/06/2014 à 13:00 par neoffreeman
Article lié à la fiche suivante : MOZU Season 1 ~Mozu no Sakebu Yoru~
Chronique_dfRjzEYfJuh3lSo
MOZU Season 1 ~Mozu no Sakebu Yoru~
Public visé : +10
Nombre d'épisode : 10
Diffusion : Terminée
Année de diffusion : 2014

Synopsis :

Un attentat à la bombe vient d'avoir lieu dans le quartier de Ginza au centre de Tokyo. Parmi les victimes, on compte la femme de l'inspecteur KURAKI Naotake, le meilleur agent de la première section de la sécurité publique.

Alors qu'il enquête sur les responsables de cet acte terroriste, il fait la rencontre de l'inspecteur ŌSUGI Ryōta, de la première division d'investigation et de AKEBOSHI Miki, une agent de la sécurité publique qui était sur les lieux de l'explosion.

Très vite, les trois policiers vont découvrir que cet acte terroriste semble avoir un lien avec un projet secret de la police et un tueur en série connu sous le nom de MOZU.

MOZU est une nouvelle série issue de la collaboration entre les chaînes de télévision TBS et WOWOW. Une collaboration entre les deux chaînes avait déjà eu lieu en 2012 pour la production de deux téléfilms Double Face adaptés de la série de films hongkongais​ Infernal Affairs. On y retrouve d'ailleurs une partie du staff et des acteurs dans les deux productions. MOZU est adapté de deux romans de ŌSAKA Gō. Comme pour Double Face, HASUMI Eiichirō s'occupe de la réalisation, et KANNO Yūgo de la composition. Le scénario est entre les mains de NISHI Kōsuke (Galileo). Dans le rôle des détectives Kuraki, Osugi et Miki, nous retrouvons NISHIJIMA Hidetoshi (Genome Hasard, Double Face, Team Batista), KAGAWA Teruyuki (Hanzawa Naoki, Double Face, Unfair) et MAKI Yoko (Genome Hazard, Mahoro Ekimae Kyousoukyoku). L'adaptation des romans est en deux saisons chacune diffusée séparément sur les chaînes de télévision produisant le show : TBS pour la première saison de 10 épisodes diffusée de avril à juin 2014 et WOWOW pour la deuxième saison de 5 épisodes qui a débuté le 22 juin.
 


La série commence avec une voix-off nous présentant la pie-grièche (ou "mozu" en japonais), un oiseau ayant comme particularité d'empaler ses victimes sans forcément les manger – personne ne sait exactement pourquoi il agit de la sorte mais ceci pourrait être simplement dû à un plaisir sadique. Puis nous sommes projetés dans la série à proprement parler alors qu'un attentat a lieu en plein coeur du quartier de Ginza à Tokyo, causant de nombreux morts et blessées. Mais cet acte terroriste semble relié à un ensemble de conspirations auxquelles les hautes sphères japonaises semblent impliquées. De plus, une étrange entité du nom de Daruma apparaîtrait dans les rêves de certaines personnes et les forcerait à agir contre leur gré. Au milieu de cette intrigue, quatre personnes sortent du lot :

  •  KURAKI Naotake, le meilleur enquêteur de la police de Tokyo, qui cherchera par tous les moyens à obtenir la vérité sur la mort de sa femme victime de l'attentat. Il donne l'air sévère et insensible. Pour exemple, il ne restera pas plus d'une minute et ne laissera rien transparaître devant le corps de sa femme.
  • ŌSUGI Ryōta, enquêteur à la section anti-criminalité de Tokyo et en charge de l'enquête sur l'attentat. Sous son air bourru se cache un homme inquiet pour les personnes qui l'entourent et pour sa famille. Bien que ne naviguant pas dans les hautes sphères de la police, il peut compter sur NARUMIYA Keisuke pour lui obtenir toute sorte d'informations même classées.
  • AKEBOSHI Miki, sergent travaillant pour la division de la Sécurité Publique. Elle était déjà impliquée dans l'enquête avant l'attentat et semble en savoir bien plus qu'elle ne veut bien le dire. Elle cherche également à obtenir des informations sur son père disparu il y a plusieurs années alors qu'il travaillait pour la Sécurité Publique.
  • Puis nous faisons connaissance avec SHINGAI Kazuhiko, un jeune homme présenté comme étant l'instigateur de l'attentat. Il perdra la mémoire suite à la trahison de ses employeurs et sa chute d'une falaise. Ses seuls indices pour retrouver ses souvenirs sont qu'il a une sœur Hiromi et que la société Athena Security veut sa mort. Dans ses recherches, il sera épaulé par NAKAJIMA Ami, une journaliste travaillant avec l’hôpital où il a été soigné.
 

SHINGAI Kazuhiko et NAKAJIMA Ami


Malgré la complexité du scénario, le téléspectateur ne se retrouve pas complètement perdu dans le méandre des questions sans réponse et on peut dire que la réalisation et le jeu des acteurs n'y sont pas pour rien. Les plans sont judicieusement filmés et montés. Les flash de mémoire de Shingai nous en révèlent assez pour susciter notre intérêt sans pour autant donner trop d'informations ce qui nous laisserait comprendre trop tôt certains des mystères cachés dans sa mémoire. Les scènes d'actions sont fluides et bien chorégraphiées. Les scènes montrant le côté sociopathe de Shingai sont impressionnantes au point où l'on se demande s'il est vraiment humain – la scène dans l’hôpital est particulièrement bien réalisée. Comme dit plus haut, le jeu des acteurs n'est pas en reste, l'acteur NISHIJIMA Hidetoshi interprétant Kuraki est simplement parfait dans le rôle du flic froid et distant, mais il n'en reste pas moins attachant et admirable – chacune de ses apparitions face au vent vous ne pouvez vous empêcher de penser, "le héros vient d'arriver et les méchants vont avoir mal". IKEMATSU Sōsuke interprétant Shingai n'a pas le rôle le plus facile à interpréter mais il s'en sort on ne peut mieux, réussissant à faire transparaître la folie et la sensibilité cachées dans son personnage. Les rôles secondaires ne sont pas en reste niveau interprétation, on notera particulièrement celle de YOSHIDA Kōtarō dans le rôle de NAKAGAMI Jin, le chef de la sécurité de Athena Security, que vous apprendrez à haïr du plus profond de votre être, et HIGASHI Kazuo, le PDG de Athena Security, interprété par HASEGAWA Hiroki qui représente parfaitement l'être machiavélique tirant les ficelles dans l'ombre.
 


HIGASHI Kazuo et NAKAGAMI Jin


Nous avons ici une série policière très prometteuse dès le lancement, avec un scénario prenant donnant l'impression de tirer vers le surnaturel, et qui, malgré sa complexité, arrive à nous tenir en haleine grâce à une mise en scène bien ficelée et un très bon jeu d'acteur. On regrettera tout de même la tournure un peu trop policière prise pour la fin ce qui entraîne une légère déception pour certaines révélations, mais gardons espoir, tous les mystères ne sont pas encore pleinement dévoilés. La saison 2 apportera peut-être le petit plus qu'il manquait à cette saison... Daruma qui es-tu ?

Remarque : Pour la bonne compréhension de certaines parties de l'histoire, je vous conseille de vous intéresser à l'affaire du vol des 300 millions de yens, que vous retrouvez dans quelques dramas (San Oku Yen Jiken, Kurokōchi et d'autres).

Plus
+ Le scénario
+ La réalisation
+ Les personnages
Moins
- Un trop de cigarette
Note de neoffreeman
8.5/10
Note des membres
9/10
0 commentaire
Ajouter un commentaire
Veuillez vous connecter pour ajouter un commentaire
Dernières chroniques